Comment fonctionne le protocole Bittorrent

comment-fonctionne-le-bt

Initialement, cet article devait faire parti du TOP 5 des sites Bittorrent. Cependant, pour des raisons de lisibilité, j’ai préféré en faire une article indépendant. Expliquer le fonctionnement du protocole Bittorrent alors qu’initialement l’article devait traiter des sites les plus populaires ne me paraissait pas adapté. Vous avez donc droit ici à un article de vulgarisation dont le but est d’expliquer simplement le fonctionnement des réseaux P2P Bittorrent.

Vous devez sûrement le savoir, le Bittorrent n’est pas le premier du genre. Il y a eu avant lui, les réseaux eDonkey, eMule, etc.

Le fonctionnement du BitTorrent

Avant de se plonger dans l’article, vous devez savoir qu’un site de téléchargement BitTorrent, s’appelle plus communément dans le monde du hacker, un « tracker« . Si le nom de « tracker » a été donné à ces sites, c’est tout simplement parce que le protocole BitTorrent est construit autour de celui-ci. Ils ont pour fonction de suivre les torrents, les utilisateurs partagent et ceux qui veulent télécharger. Ici pas d’espionnage, comme on pourrait le penser en lisant ce nom, mais un simple suivi de fichiers.

Si vous souhaitez comprendre le fonctionnement d’un réseau Bittorrent vous pouvez vous rendre sur : http://mg8.org/processing/bt.html . Vous aurez une très belle animation du partage P2P.

Un tracker BitTorrent recense des méta-fichiers dans lesquelles se retrouve une liste des fichiers qui doivent être partagés. Ainsi un méta-fichier en « .torrent » peut contenir plusieurs URL de trackers. Ce qui nous place un peu plus dans le domaine du P2P – comprenez Peer-To-Peer ou pair à pair.

Ce méta-fichier, lorsque vous allez l’ouvrir à l’aide de votre client (uTorrent, qBittorrentSeedr, etc.) va contacter les trackers afin de récupérer une liste des utilisateurs qui partagent le contenu. Il va également vous permettre à votre tour de télécharger. Vous comprenez ainsi que, plus il y a d’utilisateurs qui partagent (c’est-à-dire des « seeders »), plus le débit que vous aurez en téléchargement sera élevé. À l’inverse les « leechers », sont les personnes n’ayant pas encore téléchargé totalement le fichier.

Le plus grand avantage du BitTorrent face au DDL est bien la vitesse de téléchargement. Elle ne dépend pas de la capacité des serveurs de l’hébergeur voir de la bande passante attribuée, mais bien du nombre de seeders. Le BitTorrent possède encore beaucoup d’avantages. Par exemple, un fichier n’est perdu que si les seeders arrêtent tous le partage ou si tous les trackers dont dépend le meta-fichier « .torrent » tombent sous le coup de la justice – pour ne pas dire de Hadopi. En clair avec le BitTorrent, vous n’avez pas à craindre les liens morts et vous n’aurez pas à vérifier que toutes les parties de votre fichier soient bien disponibles ou non corrompu. Le protocole le fait pour vous, au fur et à mesure du téléchargement.

En résumé

Le protocole BitTorrent offre beaucoup de souplesse – bien plus que le DDL. Il permet même de  garantir une durée de vie bien supérieure et la disponibilité de vos fichiers. Le Bittorrent vous permet également une montée en débit proportionnelle au nombre de personnes connectées au réseau. En claire, préférez toujours le Bittorrent au DDL et n’oubliez pas d’utiliser un VPN pour vous protéger de Hadopi.

Articles recommandés

15 commentaire

  1. […] régler le problème de Ratiomaster sur T411. En effet depuis la mise à jour du site, lorsque vous téléchargez un meta-fichier bittorrent vous n’avez pas forcément l’URL sécurisé inscrite dans celui-ci. Votre client […]

  2. […] qu’à 9% du total. C’est comme si je passais mon temps à éduquer les personnes aux bienfaits du torrent, mais que personne ne […]

  3. […] sans en posséder les originaux est également illégal. Maintenant, héberger des fichiers Bittorrent, est-ce illégal ? Hadopi semble avoir été créé pour répondre à cette question et la réponse […]

  4. […] y a du nouveau avec YggTorrent, le plus grand site de téléchargement Bittorrent Français. Vous adorez les news concernant les sites de téléchargement. Pour vous satisfaire […]

  5. […] File Sharing : Ici PureVPN a optimisé la gestion du nombre de connexion lors du partage de fichiers (comme par exemple le protocole de torrent). […]

  6. […] en Bittorrent peut souvent être plus contraignant qu’on ne le pense. Chaque site dispose de sa philosophie et […]

  7. […] est peu voir pas du tout censuré. On peut donc retrouver n’importe quel site ou fichier BitTorrent […]

  8. […] et séries en téléchargement. Cette article a pour objectif de montrer comment télécharger sur Torrent9.Vous le savez peut-être Cpasbien est un site en fin de vie. Il est de plus en plus difficile de […]

  9. […] et séries en téléchargement. Cette article a pour objectif de montrer comment télécharger sur Torrent9.Vous le savez peut-être Cpasbien est un site en fin de vie. Il est de plus en plus difficile de […]

  10. […] les plateformes légales tel que Steam et même Good old Game. Sur les sites de téléchargement Bittorrent ou DDL ces anciens jeux ont parfois disparu. J’ai découvert une plateforme, qui recense les […]

  11. […] fois tous les feux au vert, nous allons pouvoir utiliser AdvOR pour encapsuler le trafic BitTorrent. Selon votre logiciel, la configuration peut changer, mais dans l’ensemble il suffit juste de […]

  12. […] avons déjà expliqué le fonctionnement de Bittorrent, nous n’aborderons donc pas à nouveau ce sujet […]

  13. […] qui sont prêtes à s’investir dans un site communautaire. Il s’agit d’un tracker privé et  il faut donc y maintenir ratio pour pouvoir télécharger. Il faut donc soit se […]

  14. […] de l’objectif de TRON, c’est-à-dire décentraliser le web, on peut penser que racheter Bittorrent semble être une opportunité à […]

  15. […] L’autre solution est toujours de se tourner vers les sites de téléchargement DDL cependant, on est loin d’avoir la souplesse que propose le Bittorrent. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *