Top 5 des meilleurs VPN pour télécharger

10
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après mon article sur les 5 sites qui peuvent remplacer Zone Téléchargement après sa fermeture, aujourd’hui nous allons nous intéresser au top 5 des VPN (Virtual Private Network) afin de se protéger lorsque l’on télécharge ou pour  garder son anonymat. Si vous cherchiez encore une façon de vous protéger face à Hadopi, le VPN est une des solutions la plus efficace.

 

Bien choisir son VPN

Avant de commencer, vous devez savoir que TOR, même s’il peut-être considéré comme tel, n’est pas un VPN, mais uniquement un proxy qui vous donne accès au Darknet – un réseau internet dans internet. Nous ne verrons pas non plus son utilisation ici, car ce sujet mérite à lui seul un article. Je n’expliquerais pas les principes de fonctionnement d’un VPN dans cet article, je vais juste me contenter de faire une liste de ceux que je trouve les plus fiables et performants. Bien sûr cette liste est non exhaustive et beaucoup d’autres VPN peuvent tout aussi bien convenir. Malheureusement les services cités ci-dessous ne sont pas tous gratuits, pour la plupart ils sont payants.

 

Si vous téléchargez sur des réseaux P2P (Peer-to-Peer), c’est à dire des réseaux comme eMule et BitTorrent, le VPN est très conseillé. Du fait même de la construction de ces protocoles de partage, votre IP est rendu visible par tous ceux qui le désirent ou presque. Ainsi, Hadopi est capable de repérer votre adresse IP depuis ces réseaux et demander votre identité à votre FAI (Fournisseur d’Accès à Internet) afin de prendre les mesures nécessaires contre vous. Si vous pratiquez le DDL ou regardez vos films en Streaming, vous en aurez sûrement moins besoin car lors de sa sortie, Hadopi était déjà dépassé par ces systèmes de piratages – pour ne pas dire de consommation illégale de masse.

 

Vous remarquerez que dans la liste suivante, je n’ai pas inclus Vypr VPN. La raison est simple, Korben avait rapporté une collaboration entre ce fournisseur de VPN et le FBI il y a quelques années de cela sur son blog. En gros, utiliser Vypr VPN reviendrait à vous livrer directement au FBI, voir à la police Française (s’il y a collaboration).

 

Les VPN à utiliser

 

1. IPredator

 

Développé par les développeurs de The Pirate Bay (TPB pour les intimes), ce VPN est hébergé en Suède dans les mêmes data-centers qui hébergent TPB. Sachant que TPB est l’un des sites ayant le plus résisté aux assauts des ayant-droits, vous pouvez leur faire confiance. IPredator ne collecte rien sur vous et pour garantir totalement votre anonymat, vous pouvez également payer en Bitcoin.

 

Pour utiliser IPredator vous devrez configurer vous même votre client OpenVPN. Il faut bien noter que seul ce protocole est disponible. N’espérez donc pas pouvoir nativement profiter du VPN sur Windows (par exemple) en L2TP/IPSec.  Ici il va falloir mettre les mains dans le cambouis quelque soit la plateforme que vous utilisez. Les seuls serveurs disponibles sont en Suède, vous ne pourrez donc pas naviguer depuis les Etats-Unis par exemple ou n’importe quel autre pays Européen, mais au moins l’anonymat est garanti.

 

Et ça pour 6€ / mois avec la possibilité de souscrire pour des durées de 1, 3, 6 ou 12 mois.

 

2. Freedom IP

Page d'accueil du site Freedom IP
Freedom IP, anciennement un VPN communautaire devenu payant au prix dérisoire

 

Freedom IP était il y a encore quelques années un VPN totalement gratuit et communautaire. Il suffisait de s’inscrire sur le site et le forum, d’y participer afin d’y demander un accès. Aujourd’hui, Freedom IP n’est plus gratuit. Avec un prix de 5€/mois (dégressif selon la durée d’abonnement), son tarif est cependant très dérisoire comparé aux autres VPN. Plusieurs serveurs sont disponibles, notamment en France et aux Pays-Bas. La qualité est au rendez-vous et les offres permettent de télécharger tranquillement, même aux heures de grande demandes.

 

Freedom IP, tout comme IPredator, vous demande de configurer vous même votre client, cependant des guides sont disponibles afin de vous aider à le paramétrer.

 

3. Cyberghost VPN

Site de Cyberghost
Cyberghost est un VPN très utilisé par les entreprises, mais aussi les particuliers

 

Utilisé par les entreprises mais aussi par les particuliers, Cyberghost est un très bon produit et très bien noté. Disponible sur PC, MAC, Linux, Android et iOS, Cybergost est multi-plateformes à souhait. Il dispose même d’une extension pour Chrome qui peut s’avérer très utile (au boulot par exemple). Cyberghost propose beaucoup de serveurs et vous laisse choisir celui auquel vous désirez vous connecter. Si vous souhaitez naviguer depuis l’Allemagne, l’Autriche ou les Pays-Bas en passant par la Suisse c’est possible !

 

En ce moment avec la période des fêtes Cyberghost propose beaucoup de réductions. L’abonnement mensuel est à 1,79€ en ce moment au lieu des 4,16€ habituels.

 

4. Hotspot Shield

 

Il dispose (disposait ?) d’une offre gratuite qui vous permettait avec un débit limité et des publicités ciblés de pouvoir téléchargement sans risques. Hotspot Shield mise sur la simplicité avec des applications natives multi-plateformes qui ne nécessitent quasiment aucune connaissance en informatique pour utiliser le service. Sur Android ou iOS par exemple, un simple appui sur un bouton suffit à lancer le VPN une fois connecté.

 

La version Elite est disponible à partir de 11,90€ par mois ou si vous choisissez l’engagement d’un an, vous ne payerez que 2,90€/mois. Il existe également une formule à vie qui coûte 99,95€ et qui vous donne accès au service pour une durée à vie (c’est un peu le principe 😉 ).

 

5. Tunnelbear

 

Tunnelbear est bien le VPN le plus grand public qu’on puisse trouver en ce moment. Que ce soit sur smartphone ou sur PC et Mac, vous avez accès à plus d’une centaine de serveurs éparpillés dans le monde. Tunnelbear est ce qui se fait de mieux lorsqu’on souhaite par exemple télécharger des applications depuis le Playstore Android de Google, alors que ceci ne sont pas disponibles dans votre pays. On se souvient par exemple des petits malins qui ont pu récupérer Pokémon GO avant sa sortie officielle en France via cette méthode.

 

Tunnelbear est gratuit à hauteur de 500Mo, vous avez la possibilité grâce à un RT – comprenez retweet – de gagner 500Mo supplémentaire. Vous avez également la possibilité de souscrire à un abonnement mensuel de 7,99$/mois ou si vous vous engagez pour un an, 3,33$. Nous sommes ici dans une gamme de prix plutôt correcte tout comme les VPN que j’ai pu vous présenter.

 

Conclusion

 

Se protéger à l’aide un VPN n’est pas difficile, d’autant plus qu’il existe beaucoup de fournisseurs de service – que je n’ai pas forcément cités ici – qui proposent des offres de qualité et plutôt alléchantes. Pour finir, je dirais que le choix d’un VPN dépend essentiellement de vous et de vos besoins. Si vous souhaitez de l’anonymat à tout les niveaux, IPredator est le meilleur des choix, si vous souhaitez juste télécharger quelques applications qui ne sont pas très lourdes, Tunnelbear fera l’affaire. Pour télécharger (vos distributions Linux 😉 ) en BitTorrent, Freedom IP est de bonne facture et peu cher.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
PARTAGER
Article précédent[Tuto] Enregistrer avec OBS et remplacer Fraps
Article suivantEdito du 27/12/2016
YouTubeur, rédacteur, Gamer & Geek. What Else ? Initiateur du projet Mistergeek.fr. Rédige des articles depuis le cloud et réalise des vidéos depuis sa chambre tout en regardant des séries sur Netflix.

10 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire