Intelligence artificielle ou IA : la révolution dans l’univers des jeux

ia-jeu

Le monde des jeux vidéo connaît ces dernières années une avancée exponentielle. On assiste à la création de nouveaux gadgets permettant une expérience de jeu plus intéressante. Un nombre considérable de nouveaux opus se rapprochant du réel se retrouvent ainsi sur le marché chaque année. De même, de vieux jeux sont remis au goût du jour grâce à des techniques relatives à l’intelligence artificielle (IA). Mais en plus de ces titres ludiques, l’IA touche également le secteur des jeux d’argent. Si elle n’est pas encore employée à son maximum, elle annonce tout de même un changement significatif du monde des jeux.

Le machine learning fait son entrée dans les jeux

L’intelligence artificielle entre au casino

À l’instar de presque tous les secteurs, celui des jeux d’argent connaît la digitalisation. Ainsi, il est aujourd’hui notamment possible de faire une partie de Black Jack sans sortir de chez soi. Avec un ordinateur et une connexion internet, il est facile de se faire de l’argent (ou d’en perdre) en jouant. Cette étape de la numérisation, qui consiste à jouer en ligne, est désormais intimement liée à une autre : l’intelligence artificielle.

Intelligence artificielle et roulettes par exemple forment désormais une paire qui ravit les amoureux du jeu en ligne. Avec l’intelligence artificielle,  l’expérience de jeu de l’utilisateur est personnalisée. L’IA permet aux casinos de maintenir leurs clients en proposant à chacun des offres spéciales. Pour ce faire, les scénarios des jeux de roulettes sont réadaptés grâce au Machine Learning (apprentissage par la machine), en tenant compte des habitudes ou réflexes de chaque joueur. Dans le même temps, les casinos sont également en mesure de prédire, avec l’aide de l’IA, une infraction ou un événement particulier durant une partie de roulette en ligne.

Par ailleurs, les joueurs peuvent aussi mettre à profit l’intelligence artificielle pour faire des gains. De fait, l’IA peut générer des arbres de décisions adaptés à des jeux spécifiques. L’intérêt des arbres de décisions, comme leur nom le laisse penser, c’est qu’ils permettent de faire les bons choix en analysant des paramètres passés et actuels. Ce faisant, des joueurs peuvent s’aider des arbres de décisions pour faire les bonnes mises.

L’intelligence artificielle et les jeux vidéo

Les jeux vidéo n’ont jamais cessé d’avoir des adeptes, parce qu’ils ont toujours su être évolutifs. En ce sens, pour accrocher de plus en plus de joueurs, les concepteurs n’hésitent pas à faire intervenir l’intelligence artificielle. L’une des stratégies les plus employées pour rendre moderne et réaliste un jeu, c’est l’agrandissement des éléments de graphisme. Pour ce faire, les développeurs injectent de nouveaux pixels à l’affichage grâce à la technique appelée upscaling.

L’upscaling est un produit de l’IA qui permet de simplifier les tâches entrant dans le cadre de la création ou du lifting d’un jeu. Cette technique aide à complexifier le jeu sans influencer son code. L’upscaling génère des modders (modificateurs) qu’on peut installer sur des jeux anciens pour les rendre plus modernes. C’est ainsi que des projets de modernisation de vieux jeux ont vu le jour. Des jeux comme Half-Life 2 et Fantasy VII sont de bons exemples de l’importance que prend de plus en plus l’IA pour la conception de jeux vidéo.

En outre, les jeux vidéo constituent une piste d’exploration des contours de l’intelligence artificielle. Ils nourrissent donc la recherche sur l’IA. À titre d’illustration, le jeu TORCS (The Open Race Car Simulator) s’avère un terrain d’expérimentation de l’IA dans le secteur automobile. Les algorithmes qui se développent au cours de cette compétition peuvent se montrer utiles pour la conception de voitures autonomes.

Kevin

Rédacteur professionnel schizophrénique sur la High-Tech et les jeux vidéo depuis sa chambre secrète rempli de serveurs et de routeurs.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *