Blackmagic lance une camera de poche 6K

1

Vous l’aurez deviné Blackmagic va proposer une nouvelle camera alternative à la Pocket Cinema Camera 4K, mais cette fois en version 6K et avec un capteur Super35. La BPMPCC 4K était une camera avec ses avantages et ses inconvénients. Or elle avait déjà de quoi plaire aux vidéastes à avec sa connectique complète ou ses fonctionnalités lui offrant un grande flexibilité de traitement. Aujourd’hui Blackmagic nous annonce une nouvelle camera (et non pas appareil photo) spécialisée pour de l’enregistrement en 6K.

6K et pas un de moins

Malgré des défauts comme une batterie un peu légère, un écran non orientable ou l’absence d’une autofocus continu sur la BMPCC 4K, l’entreprise continue d’innover et à proposer du matériel. Ainsi on voit venir la BMPCC 6K, qui se voit dotée d’un capteur plus grand. En somme on retrouvera également les prises présentes sur l’ancien modèle, la plage de dynamique ou les codecs (RAW, Apple ProRes, …).

Nouveau capteur Super35 et monture Canon EF

Cette nouvelle camera fait passer un cap aux boitiers pour filmmakers. Habitué à nous livrer du matériel professionnel à moindre prix, Blackmagic continue de nous faire rêver en repoussant encore et toujours les limites techniques. On peut oublier le capteur micro 4/3 (comme sur le GH5) et sa monture. On a maintenant un capteur Super35 (équivalent APS-C, mais pour de la vidéo) avec une monture Canon. Si vous aviez un Speedbooster et du matériel Canon, vous allez pouvoir tout réutiliser.

60 et 50fps en 6K

La version 6K reprend le boitier et les grandes fonctions du BMPCC, mais monte en gamme. En 16:9 on retrouve maintenant une résolution de 6K (6144×3456) et cela jusqu’à 50fps. Mais ce n’est pas tout, car il y aussi :

• jusqu’à 60 fps à 6144 x 2560 2.4:1
• jusqu’à 60 fps à 5744 x 3024 17:9
• jusqu’à 120 fps à 2.8K 2868 x 1512 17:9 
• mode anamorphique 6:5 en 3.7K 60 fps à 3728 x 3104

En natif on retrouve le dual ISO à 400 et à 3200, ce qui est confortable pour les scènes de nuit ou en basses lumières. L’appareil affiche 13 stops de dynamique et prend en charge le ProRes 10 bit ou le 12 bit Blackmagic RAW. Ici pas de ProRes RAW – ce qui est dommage.

Au niveau du stockage on va pouvoir utiliser des cartes SD, du CFast ou utiliser un disque dur externe en USB C. Cela permet ainsi de faciliter le flux de travail une fois en post-production.

Le prix public est annoncé à 2255 euros et la version 4K reste néanmoins disponible au alentour de 1600 euros. La date de sortie est actuellement encore incertaine, mais nous verrons surement l’appareil en test sur le web d’ici 2020.

En résumé

Blackmagic annonce une nouvelle camera, afin de toucher encore plus les vidéastes amateurs ou professionnels, qui ont besoin de matériel de qualité à prix réduit. Tout comme son grand frère cette camera saura sûrement répondre à divers besoins pour des créations sur YouTube par exemple.

Source : Blackmagic

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.