Philips Hue, test et avis des lampes connectées

0

Philips s’est placé comme pionnier dans le monde des ampoules connectées. Aujourd’hui lorsqu’on pense domotique et lumière, on pense forcément à Philips Hue. Dans les maisons du futur, nous aurons droit à des ampoules contrôlées. Aujourd’hui nous nous attaquons au système de contrôle des lumières de Philips. Les ampoules Hue sont-ils un bon investissement pour geek ?

Les lampes connectées Philips Hue en détail

Tout d’abord passons en revue comment Philips s’y est pris pour nous amener des lampes intelligentes. Nous verrons ensuite les fonctionnalités offertes par un kit Hue et pour finir nous aborderons le prix et les détails qui font que les lumières connectées sont l’avenir.

Les Philips Hue en condition

Une expérience avec les ampoules et les téléviseurs

Philips s’est placé sur le marché des ampoules en commercialisant ses produits LEDs à basse consommation. Pour préparer l’avenir et grâce à l’expérience que possède l’entreprise, Phlips a fait le choix également de se lancer dans l’IoT. Commercialisant également des TV avec rétro-éclairage, l’entreprise s’est donc lancée en prenant comme porteur sa technologie.

Se lancer avec la lumière connectée

Sur Amazon plusieurs kits de démarrage pour Hue sont disponibles. Quel que soit le kit que vous choisissez, pour avoir vos lampes connectées opérationnelles il faut s’équiper d’un bridge et des ampoules qui vont bien. Le kit que nous possédons était livré avec l’Amazon Echo. Il s’agit d’une box comprenant deux ampoules E27 – les plus communes -, le bridge et les accessoires tel que l’alimentation ou le câble Ethernet. Les ampoules sont en version « white » et non pas en version « color« . Les versions équipées de LEDs couleurs étant plus chères, nous avons pris la décision de les acheter plus tard.

L’installation et la configuration

La configuration des Philips Hue est assez simple. Il suffit de télécharger l’application sur son smartphone, de mettre en place en place le bridge et les ampoules. Une fois l’application lancée, cette dernière va détecter automatiquement votre installation et vous proposer une configuration. Il est à noter que vous devez posséder une prise RJ45 libre sur votre routeur. Hormis en utilisant un hack il n’est pas possible pour le moment d’utiliser des canaux wifi.

Le contrôle des Hue par smartphone

Les lampes Hue se contrôlent par smartphone et à la voix avec des IA tel que Google Assistant, Apple HomeKit ou encore Amazon Alexa. Dans l’application on peut spécifier des zones afin de regrouper les ampoules. J’ai par exemple réalisé une zone « salon » afin – vous pouvez le deviner – d’éclairer mon salon. Et une zone « entrée » pour la lumière au-dessus de ma porte d’entrée. Disposant d’Alexa, à tout moment il me suffit d’énoncer « Alexa, allume le salon » pour que la pièce s’illumine. Il est tout à fait pensable de régler la luminosité et la couleur de cette façon. La nuit par exemple il est très confortable de mettre l’intensité des ampoules à 10 ou 20% afin de se reposer les yeux.

Le réveil

Une fonctionnalité inintéressante et qui selon moi est incontournable, c »est le le réveil. Dans l’application, on peut configurer des plages horaires dans lesquelles on souhaite que les lumières s’allument. Après avoir utilisé cette fonctionnalité je peux vous dire que c’est un réel plaisir de se réveiller sans avoir mal aux yeux.  Ainsi, il m’arrive même de me réveiller avant mon réveil classique grâce à la lumière émise par les ampoules. Si vous définissez une heure de réveil à 6h par exemple, dès 5h30 les ampoules vont se mettre à s’éclairer jusqu’à atteindre l’intensité lumineuse maximale. Le comble, c’est que l’application laisse libre choix à l’utilisateur pour configurer le temps d’allumage. On peut donc choisir de mettre 1h et non 30 minutes comme c’est le cas par défaut.

Le prix

Philips de par sa position d’innovateur a fait le choix de placer la barre très haute. Pour s’offrir un kit de démarrage white, comptez 130€ pour un kit à ampoules blanches. Pour les Hue color, il va falloir investir 165€ environ. À se prix la l’investissement est conséquent. Si vous pensez que la technologie de Philips est trop onéreuse, vous pouvez toujours vous tourner vers LIFX, , Yeelight de Xiao Mi ou les Français Strangled. D’autant plus que ces ampoules, n’ont pas besoin de bridge, l’application seule suffit.

Pour conclure

Nous ne pouvons dire que du bien des Phlips Hue. L’application est parfaitement codée, on y navigue sans jamais se prendre la tête. Les ampoules remplissent bien leur fonction et même lorsqu’il y a une coupure internet, le bridge assure les fonctions programmées. N’ayez pas peur de rater l’heure de réveil. Les plus geek d’entre vous sauront apprécier le contrôle par la voix, qui donne un côté Tony Stark à sa maison.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.