Le bouton « Voir l’image » disparu de Google Images

2

Depuis la nuit des temps j’utilise Google afin de trouver des images concernant des sujets bien prĂ©cis. Lorsqu’il s’agit de Mister Geek, je prĂ©fère encore m’orienter vers Pixabay, mais pour une utilisation quotidienne, vous n’imaginez mĂŞme pas Ă  quel point un si petit changement peut impacter une vie.

Google retire enlève un bouton et c’est la panique

Plus le temps passe et moins j’utilise Google comme moteur de recherche par dĂ©faut – pour tout vous dire mĂŞme, Qwant et Duckduckgo sont de très bon moteurs. Lorsque je cherche des images, Qwant n’est peut-ĂŞtre pas indiquĂ© et Google fait bien mieux. Malheureusement pour des raisons lĂ©gales, Google a pris une grande dĂ©cision, celle de retirer le bouton « Voir l’image » de Google Image.

Une question de droit d’auteur

La disparition d’un simple bouton peut vraiment devenir frustrant

Le changement n’a pas pour but de gĂŞner les utilisateurs, mais bien de protĂ©ger les photographes et les Ă©diteurs. Ces derniers ont souvent reprochĂ© Ă  Google de permettre aux utilisateurs du moteur de « voler » leurs crĂ©ations. Ainsi, lorsqu’on accède Ă  une image sur Google Images nous avons maintenant la possibilitĂ© de visiter la page uniquement. Google s’est alors engagĂ© Ă  mieux afficher les droits d’auteur et Ă  restreindre l’accès direct aux images.

En résumé

Google a dĂ©cidĂ© de prendre une dĂ©cision pour se plier aux règles. Malheureusement pour nous – utilisateurs lambdas -, la plus grande source d’image du monde est devenue moins accessible.  En attendant on peut toujours compter sur Pixabay, qui est une bibliothèque libre d’images.

Remarque : Je n’indique aucun moyen de remettre le bouton « voir image » pour ne pas risquer la censure. Si vous souhaitez vraiment en apprendre plus Ă  ce sujet je vous laisse chercher sur Google – ou sur Qwant.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.