[Tuto] Enregistrer avec OBS et remplacer Fraps

2
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Parmi les logiciels d’enregistrement, Fraps est bien la référence, cependant il est loin d’être le meilleur. Nous allons voir pourquoi il vaut mieux utiliser OBS (Open Broadcaster Software) pour enregistrer ses « gameplays« , « let’s play » et autres vidéos gaming. Fraps réduit de beaucoup les performances lors des records et augmente fortement l’utilisation CPU et RAM. Concurrent parfait de Shadowplay et fonctionnant sur toutes les plateformes (PC, MAC et Linux), OBS est un très bon logiciel d’enregistrement.

OBS, gratuit et puissant

OBS est multiplateforme et fonctionne sur PC, MAC et Linux.
OBS dans sa version Studio fonctionne aussi bien sur PC, MAC que Linux

Initialement, OBS a été développé afin d’offrir une solution libre et gratuite aux utilisateurs qui désirent streamer sur des plateformes comme Twitch. Aujourd’hui OBS a bien évolué et offre plus que des fonctions de base de stream, il permet par exemple de pouvoir enregistrer ses gameplays ou son écran en haute qualité, un outil parfait pour les gamers qui partagent leur créations sur YouTube ou internet plus généralement.

OBS a l’avantage d’être « open source » et chacun peut modifier à souhait le code du logiciel. OBS profite de beaucoup d’améliorations tel que la gestion des encodeurs vidéo matériel – comprenez par là, Intel Quicksync, NVIDIA NVENC et AMD VCE – qui permettent de streamer et de record en minimisant les pertes de FPS.

Encodeur matériel, késako ?

Si vous ne le saviez pas, les cartes graphiques et processeurs des dernières générations embarquent des ASICs (Application-specific integrated circuit), c’est-à-dire des circuits dédiés à une tâche spécifique tel que l’encodage vidéo. On retrouve ces encodeurs matériels dans les processeur Intel Core depuis la seconde génération, dans les APU et cartes graphiques AMD ainsi que les cartes NVIDIA depuis la GTX 660.

Configurer OBS pour l’enregistrement local

Tout d’abord je tiens à préciser que ce tutoriel s’adresse aux utilisateurs d’OBS Studio, la version originale du logiciel atteignant peu à peu l’obsolescence et qu’elle ne profite plus des mises à jour.

Deux choix s’offrent à vous pour configurer OBS en tant que logiciel d’enregistrement. La première est la méthode « simple » et la seconde, la méthode « avancé ». La première méthode, comme son nom l’indique est simple à mettre en oeuvre, mais ne permet pas d’enregistrer plusieurs pistes audio. La seconde offre beaucoup plus de possibilités et de contrôles.

Méthode de configuration simple d’OBS

Direction dans les paramètres de OBS et commençons. Ici rien de complexe, le mode de sortie est défini sur « simple », la partie Streaming n’est pas du tout obligatoire si vous ne comptez pas streamer avec OBS. Dans la partie « Enregistrement » vous devez définir l’emplacement où vous allez sauvegarder vos vidéos, la qualité d’enregistrement et l’encodeur.

Je vous conseille:

  • Qualité d’enregistrement : Qualité indistinguable, grande taille de fichier
  • Format d’enregistrement : mp4
  • Encodeur : Materiel, QSV, NVENC ou VCE (selon votre matériel)

Méthode de configuration avancé d’OBS

 

En mode avancé, tout se joue dans l’onglet « Enregistrement » pour nous. Comme pour le mode simple, c’est à vous de définir l’emplacement où vous souhaitez enregistrer vos vidéos. Le meilleur format est bien le mp4 qui permet d’avoir plusieurs pistes son.

Comme encodeur choisissez : QuickSync H.264, NVENC H.264 ou VCE H.264

Réglez le contrôle du débit si vous avez une NVIDIA ou une AMD sur « CQP« , en sachant que plus ce nombre est bas, plus la qualité est meilleur et inversement plus il est élevé, plus vous perdez en qualité. Un bon compromis taille/qualité se trouve entre 18 et 24. Désactivez l’encodage double passe et activez le préréglage « Haute performance« .

Dans vos paramètres de mixage audio qui se trouvent sur l’écran par défaut de OBS, vous pouvez définir jusqu’à 4 pistes audio. Ici j’ai fait le choix de mettre le son du bureau ou du jeu comme première piste et ma voix en seconde.

Autre configuration

Définissez la résolution de votre scène dans la partie vidéo. Je vous conseille au choix, 720p ou 1080p qui les résolutions les plus communément utilisées sur internet.

Dans la partie « Audio » vous pouvez placer la fréquence d’échantillonnage au maximum c’est-à-dire à 48KHz, mais surtout n’oubliez pas de régler vos périphériques audio, tel que votre son Windows ou votre micro.

 

Si vous avez des pertes de FPS définissez la priorité du processus à « Supérieur à la normal » et si vous avez des écrans noirs, mettez le rendu en OpenGL.

 

Voilà ! Ce tutoriel se termine ici et j’espère qu’il vous aura été utile. Vous pouvez bien sûr le partager et nous retrouver sur Facebook, Twitter et sur ma chaîne personnelle YouTube.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
PARTAGER
Article précédentIbraTV vs Squeezie, le clash de l’année
Article suivantTop 5 des meilleurs VPN pour télécharger
YouTubeur, rédacteur, Gamer & Geek. What Else ? Initiateur du projet Mistergeek.fr. Rédige des articles depuis le cloud et réalise des vidéos depuis sa chambre tout en regardant des séries sur Netflix.

2 COMMENTAIRES

  1. […] Preuve de qualité, le i5 4460 est le processeur que j’ai acheté il y a un lorsque j’ai voulu me monter une configuration Gaming peu onéreuse. Il est peu chère est efficace en jeu. J’apprécie également le fait que celui-ci dispose de Intel Quicksync, qui permet d’enregistrer ou de streamer de manière très fluide son gameplay. […]

Laisser un commentaire