Une interface XLR vers USB est essentielle pour convertir le signal en sortie d’un micro. Pour du streaming et des vidéos, le XLR permet de gagner en qualité sonore et améliore votre contenu. Même si les Youtubeurs et les Gamers ont à leur disposition l’USB, le XLR est à privilégier. L’USB est connu pour sa simplicité, le XLR lui est réservé à un public plus professionnel. Nous allons voir dans cet article quelle interface XLR choisir pour son micro que cela soit pour streamer sur Switch, faire des vidéos, du podcast ou de la musique.

Quelle interface XLR prendre ?

Une carte son permet de transformer des signaux numérique issues de votre poste à des enceintes (ou casque). À l’inverse la carte son permet aussi de convertir des signaux analogiques en signaux numériques. Utilisée de cette dernière façon elle permet de convertir le son d’un micro vers un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Élément indispensable lorsque l’on fait de la musique sur ordinateur, la carte son (appelée aussi interface audio) permettra de convertir un son analogique (provenant d’un micro ou d’un instrument) en un son numérique afin qu’il soit compris par l’ordinateur.

Dans la très grande majorité des cas les cartes son sont déjà incluses dans l’ordinateur. Ces types de cartes  sont suffisantes dans le cadre d’une utilisation basique (écouter de la musique, regarder des films…). Lorsqu’il s’agit d’utiliser des microphones professionnels, il est plus difficile de trouver un PC disposant d’un interface XLR et permettant la prise ce son par ce moyen. Il faut donc acquérir une carte son et pour cela, Amazon dispose de nombreux produits. Au pire, si vous hésitez à investir dans un micro XLR et une bonne carte son, vous pouvez toujours vous tourner vers notre top des meilleurs microphones USB.

Les critères de sélection

Nous allons passer en revue quelques points qui me semblent important avant d’acheter une carte son externe. Il est à noter que ce guide est destiné aux joueurs et créateurs de contenu, qui sont à la recherche d’une carte son pour leur micro.

Connexion USB, Thunderbolt ou Firewire

Dans cet article, on se limite aux cartes son avec une interface USB. Sachez, si vous êtes sur Mac que vous pouvez toujours disposer de cartes son avec Firewire ou Thunderbolt. Ces deux types de connecteurs étant principalement sur les Mac, il est difficile de les retrouver sur PC. De même si vous travaillez seul chez vous, une carte son avec un port USB sera suffisante et vous coûtera moins cher.

La résolution

Elle correspond au nombre de bits utilisés pour coder l’amplitude du son. Plus la résolution est élevée et meilleure sera la qualité de votre enregistrement (ou de votre écoute). Une résolution de 16 bits signifie que l’amplitude de votre signal est codée sur 2^16 bits soit 65 536 valeurs.  Sur les cartes son grand public, la résolution est généralement de 16 ou 24 bits. Pour le CD, la résolution standard est de 16 bits.

La fréquence d’échantillonnage

La fréquence d’échantillonnage détermine le temps entre deux informations numériques. Exprimé en Hz, la fréquence la plus connue est sûrement celle du CD à 44100Hz. Et qui selon la théorie de Shannon permet d’échantillonner des signaux d’une fréquence de 22050Hz au maximum. En sachant que le spectre de l’oreille humaine va de 20Hz à 20kHz, cette fréquence semble correcte, mais plus de précision ne fait jamais de mal.

La connectique analogique

Un point important lorsqu’on prend une carte son est bien la connectique. Passons en revue ce qui se fait donc sur les cartes son. Je passe ici sur les différentes connectiques numériques. Nous partons du fait que nous souhaitons enregistrer de la voix ou des sons analogiques.

L’entrée Jack 6.35mm

Adaptateur Jack 3.5mm vers 6.35mm

Elle permettra d’enregistrer un synthétiseur, une guitare ou une basse. En général dans une carte son, on trouvera plutôt des Jack 1/4″ soit 6.35mm. Si vous avez du matériel avec du jack 3.5mm, il faudra trouver un adaptateur.

L’entrée XLR

Un bel exemple de connectique XLR

Elle permettra de brancher un micro à la carte son. Et c’est bien ce qui nous intéresse ici. Il faudra vérifier si votre micro nécessite une alimentation Phantom et si c’est le cas, il faudra que votre carte son en ait une (en général, c’est un voyant « 48V »).

L’alimentation Phantom est nécessaire pour la grande majorité des micros à condensateur. Sur les micros dynamique et à ruban il ne faut pas en mettre sous peine de les abimer.

Combo XLR/Jack

Une entrée combo XLR/Jack

Le meilleur des deux mondes. Une interface qui accepte à la fois du XLR et du jack. On peut au choix brancher du XLR ou du Jack 6.35mm.

Quelques remarques

Si en plus de la capture de voix, vous souhaitez faire de la musique, vérifiez la compatibilité de votre carte son avec vos logiciels. Le manuel de votre logiciel (Protools, Cubase, Nativ Instruments…), saura vous en apprendre plus. Également, renseignez-vous sur la compatibilité des systèmes d’exploitation. Aujourd’hui Windows et Mac permettent tous deux de faire de la musique et de la prise de son. Cependant ce n’est pas une excuse pour ne pas regarder les OS compatibles- encore plus si vous utilisez Linux.

Le nombre d’entrées/sorties est important, il détermine combien de piste vous pouvez enregistrer simultanément. Faites-vous donc un bilan du nombre de micro ou d’instrument que vous pensez utiliser.

Le top des cartes son XLR

Il n’est jamais trop tard pour investir dans du matériel. Un bon clavier fait beaucoup de bruit et un micro suspendu de bonne facture peut s’en accommoder. Avoir une bonne qualité sonore en vidéo ou en Streaming est essentiel. Une qualité vidéo moyenne est encore acceptable, mais du mauvais son ne l’est jamais.

MOTU M2

La M2 est la Rolls-Royce des cartes son avec des entrées XLR. Pour son prix vous n’aurez pas mieux. Elle a des préamplis suffisamment puissant pour amplifier sans difficulté un micro dynamique. Les pilotes sont parmi les meilleurs du marché. L’alimentation Phantom se sélectionne par ligne.

Focusrite

[amazon_link asins=’B01E6T56CM’ template=’ProductCarousel’ store=’mistergeek-21′ marketplace=’FR’ link_id=’a2bfd5a4-0e7a-11e8-9890-f7b79100a18b’]

Cette interface-ci est très populaire chez les YouTubeurs et les Streameurs. Selon les modèles, on peut aller jusqu’à 192kHz et 24bits. Le principal problème des Focusrite sont ses drivers qui ont tendance à planter et cela aussi bien sur Windows que macOS. À ce prix on vous conseille plutôt une MOTU M2, une Steinberg UR22C ou une Behringer.

Pour tout vous dire, dans un avenir proche, j’envisage même de faire l’acquisition d’un Scarlett 2i2, qui dispose de deux entrées combi.

Prix conseillé : 99€ / 149€ (pour le 2i2).

Acheter sur Amazon : Focusrite Scarlett Solo / Focusrite Scarlett 2i2

Steinberg

[amazon_link asins=’B017LVWBKW’ template=’ProductCarousel’ store=’mistergeek-21′ marketplace=’FR’ link_id=’58a0ba3b-0e79-11e8-999f-e35d073a2470′]

Le Steinberg UR22 a été acheté par Ashvin – l’équipe Mistergeek. Et après l’avoir utilisé avec le Eagletone CM60, je peux vous dire que le résultat est plus qu’impressionnant. Avec des spécifications allant jusqu’à 24bits/192kHz pour deux entrées combi Jack/XLR, cette carte son à de quoi plaire. Musiciens apprécieront sûrement la sortie et l’entrée MIDI à l’arrière. La carte son est également très agréable pour l’écoute avec le retour sans latence – idéal pour une depuis un micro.

En plus de cette carte, je vous recommande également un pré-amplificateur à tube, qui améliore grandement la qualité des prises de son.

Prix conseillé 119€.

Acheter sur Amazon : Steinberg UR22 MKII

M-Audio

[amazon_link asins=’B00NWE79BY’ template=’ProductCarousel’ store=’mistergeek-21′ marketplace=’FR’ link_id=’16316eaf-0e79-11e8-89a4-cd8fd23a87b2′]

M-Audio est présent dans l’univers de la musique depuis 1988. Fondé initialement par Midi Soft, plus tard la société sera rachetée par Avid. Le M-Audio M-Track II dispose de deux entrées combi Jack/XLR. Cette carte son atteint une fréquence d’échantillonnage de 48kHz et 24 bits de résolution.

Prix conseillé 99,99€.

Acheter sur Amazon : M-Audio M-Track II

Presonus

[amazon_link asins=’B00KBMAJZS’ template=’ProductCarousel’ store=’mistergeek-21′ marketplace=’FR’ link_id=’2d448953-0e7c-11e8-9e51-25521bf2ed21′]

Quelque peu âgé, la Presonus AudioBox est toujours dans le game. Satisfaisant avec ses deux entrées combi et le support de l’alimentation 48V, cette carte a l’avantage d’être abordable. Ici, on a droit à du 24bits/96kHz.

Prix conseillé : 124€.

Acheter sur Amazon : PreSonus AUDIOBOX ITWO 2X2

Behringer

[amazon_link asins=’B00SAV96JM’ template=’ProductCarousel’ store=’mistergeek-21′ marketplace=’FR’ link_id=’7ebfe9ac-0e7c-11e8-999f-e35d073a2470′]

Le U-PHORIA UMC204HD est caractérisé à 24-Bit/192 kHz. La carte son dispose d’un pré-ampli et d’une alimentation 48V. Malheureusement, en fouinant un peu sur le net, il s’avère que cette carte son nécessite des pilotes pour Mac et Windows.

Prix conseillé 79€.

Acheter sur Amazon : U-PHORIA UMC204HD

En résumé

Trouver une carte son à un prix accessible n’est pas si difficile. Parfois même, des logiciels tel que Ableton Live sont fournis avec les cartes son. De quoi s’amuser ou travailler à moindre frais. Si vous aussi vous disposez d’une interface audio USB ou d’un setup musique pour Streamer ou faire des vidéos, laissez votre avis dans les commentaires.