Ubisoft est le développeur de nombreux jeux à succès dont certains son cultes. Même si la vision de l’entreprise a bien changée en quelques années, le studio garde tout de même une certaine renommée. La nuit dernière avait lieu un événement nommé UbiForward. Durant le live qui a débuté à 21h sur différents canaux dont Twitch et YouTube plusieurs jeux ont été présenté. Parmi ces jeux on a pu découvrir un remake de Prince of Persia : les sables du temps. On vous dit tout dans cet article.

Le prince revient jouer avec les sables du temps

Prince of Persia est une une licence phare d’Ubisoft et le retour du prince en 2003 avec sa trilogie a su satisfaire de nombreux joueurs. Alors que le tout dernier épisode remonte à 2010 (déjà), l’entreprise revient à l’assaut de la série avec un remake. En effet ce sont les sables du temps qui prendront place sur nos consoles en 2021. Même si on s’attendait à une nouvelle version du jeu et à de nouvelles aventures les fans du genre devront se contenter de cela. Alors qu’Assassin’s Creed Valhalla nous a déjà été présenté et devrait sortir le 17 novembre 2020, ce Prince of Persia est pour le 21 janvier 2021.

Remake ou Remaster ?

Vous reprenez bien un Prince ?

Dans cet opus ce ne sont pas seulement les graphismes qui ont été revus à la hausse – même s’ils n’ont rien d’impressionnant. Le jeu a été repensé du début et Ubisoft garantit avoir travaillé sur les mouvements du prince. Le système de combat a été revu et apporte un système de verrouillage.

Il n’est pas ici question de faire un remake complet à la façon de Final Fantasy VII ou de Resident Evil 2 et 3. C’est donc le même jeu, avec la même histoire, les mêmes environnements et les mêmes niveaux. Aussi, Yuri Lowenthal (l’interprète original du prince) est aussi revenu pour de nouveau prêter sa voix au personnage.

C’est à se demander pourquoi ce volé porte le titre de « remake » si l’intégralité du contenu est récupéré. On peut y plutôt y voir un remaster plutôt qu’un réel remake. On note aussi que ce nouveau Prince of Persia est développé par les studios Ubisoft India. Ce sont donc 170 employés entre Mumbai et Pune qui sont intégralement en charge du jeu.

Retour de la licence ?

On attend de voir les graphismes de ce nouveau Prince of Persia

Le prince a été mis de côté par Ubisoft depuis la sortie d’Assassin’s Creed. En effet la nouvelle licence faisait usage des mécaniques du jeu et adoptait une approche tout aussi accrochante. Alors que la saga initiale Prince of Persia date de 1989 cela pourrait être le moment parfait pour Ubisoft de se lancer dans le développement de nouveaux épisodes. Rien n’est sûr à ce propos et on ne sait pas ce que nous prépare Ubisoft dan l’avenir avec cette série.

Ubisoft s’exprime sur les graphismes

Ce nouvel épisode de Prince of Persia devait être la surprise du dernier évènement d’Ubisoft. Malheureusement les commentaire négatifs n’ont pas manqués sur les réseaux sociaux.

Sur YouTube la vidéo du trailer de Prince of Persia a plus de dislike que de like. La faute à ses graphismes qui ne plaisant pas à tous. En outre la perception négative s’est clairement faite ressentir depuis l’annonce du jeu.

Sur le site Themakoreactor on peut en apprendre plus sur cette production par Pierre Sylvain-Gires, directeur du jeu :

Évidemment, lorsque vous touchez à un jeu aussi emblématique, notre principal défi en tant qu’équipe de production était de fournir la bonne sensation de gameplay pour Prince of Persia car il s’agit d’un jeu tellement emblématique. Le personnage ne bouge pas comme Bayek bouge dans Assassin’s Creed [Origins] ou d’autres personnages différents. C’est vraiment unique. Nous voulions vraiment respecter les acrobaties et la vélocité du Prince et respecter la marque afin que les fans et les joueurs puissent comprendre pourquoi Prince of Persia : The Sands of Time [l’original de 2003] était le premier jeu de son genre et avait créé une nouvelle tendance pour l’industrie du jeu.

Le directeur du jeu explique que le moteur Anvil qui est utilisé sur la série Assassin’s Creed n’a pas été conçu pour gérer le rewind. En effet cela serait un défi technique de taille qu’il faudrait relever tout comme le slow-motion ou toute manipulation temporelle. Il ajoute que le moteur Anvil a été conçu pour les jeux en monde ouvert, ce qui est différent ce que proposera ce Prince of Persia : les sables du temps.

Le studio s’est aussi expliqué sur le choix artistiques :

Si vous prenez le jeu qui a été créé il y a 17 ans, il y a certainement place à l’amélioration en termes de graphisme et nous voulions vraiment donner un look unique au jeu car Prince of Persia : The Sands of Time est en fait une histoire fantastique. La narration et les 40 niveaux différents que vous devez traverser pour terminer le jeu sont une immersion dans le Voleur de Bagdad et tous ces environnements magiques.

Nous avons donc décidé d’opter pour un traitement visuel unique pour que ce jeu se démarque des autres jeux. Ce n’est pas un autre Assassin’s Creed, ce n’est pas le même Prince of Persia de 2008. Il doit être unique. Cette magie, ce fantasme se manifeste à travers la saturation, à travers la lumière, donc c’est aussi un défi de redéfinir l’identité visuelle du jeu avec ce remake.

La sortie est prévue pour le 21 janvier 2021.