Il est aujourd’hui difficile de se passer d’un VPN surtout lorsqu’on télécharger ou que l’on souhaite garder un certain anonymat sur internet. D’ailleurs certains services vont au-delà et proposent même de quoi améliorer son ping sur les jeux par exemple. Certains sont gratuits et d’autres payants, mais qu’est-ce qui fait la différence ? Est-ce qu’on peut faire confiance à un VPN gratuit ou faut-il s’abonner à un service ?

Réseau Privé Virtuel (VPN)

Nous avons déjà parlé de VPN (Virtual Private Network pour Réseau Privé Virtuel) sur le site à plusieurs reprises. Malgré tout voici une piqure de rappel pour ceux qui viennent de sortir de leur grotte.

Usage du VPN

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez encore des doutes sur les VPNs. Ils répondent à différents besoins dont par exemple, celui de travailler à distance, de se protéger ou de changer d’adresse IP. Dans le premier cas il permet par exemple d’avoir accès au réseau de son entreprise à distance et dans les deux autres le VPN agit comme un proxy derrière lequel on peut se « cacher ».

Disponible sur Windows, Mac, Linux et smartphones

Android et iOS embarquent des clients VPN nativement

Les VPN sont partout (ou presque), ainsi on peut les utiliser sur Windows, Mac et Linux, mais aussi sur smartphone Android ou iOS. D’ailleurs la plupart de ces systèmes embarquent tous au moins un client par défaut. En somme les implémentations et protocoles sont tout aussi nombreux, on peut citer en exemple : OpenVPN, L2TP ou Wireguard. Tout comme les fournisseurs de services, chaque protocole a ses avantages et inconvénients. Il est donc essentiel de s’informer sur les protocoles avant d’utiliser ou de s’abonner à un service. En effet les novices auront parfois du mal percevoir les risques liés aux protocoles.

Différents types de VPN et lequel utiliser

Les VPNs peuvent avoir différents modèles gratuits ou payants. Ce sont les modèles les plus communs sur le marché et certaines entreprises offrent aussi des options « freemium », où certaines fonctionnalités des logiciels payants deviennent gratuites.

On entend beaucoup de choses sur les VPN gratuits et il est vrai qu’il en existe des centaines. Les utilisateurs sont tentés de les utiliser, surtout pour des besoins ponctuels, et il existe de très bon VPNs gratuits, mais il convient de prendre le temps de choisir lequel.

VPN gratuit

Tunnelbear est un VPN qui propose 500Mo gratuit

Certain VPNs gratuits sont limités, que cela soit en fonctions ou en débits ont généralement pour objectif de vous faire essayer les fonctions du fournisseur de VPN avant de vous faire passer à l’offre payante. Ce modèle est souvent qualifié de « Freemium ». Tunnelbear utilise d’ailleurs ce modèle, car il vous propose 500Mo gratuitement, ou 1Go si vous faites un tweet sur le service.

En revanche, d’autres sont illimités et donnent accès à un réseau de serveurs et des services en ligne sans limitation d’usage. Bien sûr, quand c’est gratuit, c’est vous le produit. D’ailleurs Les services de VPNs gratuits monétisent directement le trafic de leurs utilisateurs. Cela passe par de la collecte et la vente des données.

En effet ces données ont une valeur marchande qui permettent généralement aux entreprises de vous vendre plus simplement des produits en ligne. Le comble pour un service qui est sensé vous protéger. On peut citer comme exemple Hola, qui sous couvert d’offrir Internet de manière non censurée revendait la bande passante de ses utilisateurs.

Renseignez-vous avant d’utiliser un service ou orientez-vous sur les services à modèle freemium pour conserver un peu d’anonymat.

VPN payant

Il existe plusieurs dont certains sont passés entre nos mains. On peut citer NordVPN ou encore PureVPN, mais il y a aussi Cyberghost et IPredator (par les créateurs de ThePirateBay).

Les services de VPN apportent des garantis à leurs clients comme par exemple le fait de ne pas avoir de logs (journal de connexion) ou des débits plus élevés que les fournisseurs gratuits. En somme on peut aussi avoir accès à des services supplémentaires comme par exemple ProtonMail avec ProtonVPN.

Qu’il soit gratuit ou payant, les critères pour choisir un VPN sont les mêmes. Le premier argument de sélection est sûrement le prix, puis vient le débit et pour finir les services.

Les critères pour choisir le bon service de VPN

Qu’il soit gratuit ou payant, les critères pour choisir un VPN sont les mêmes. Le premier argument de sélection est sûrement le prix, puis vient le débit et pour finir les services.

Prix

Le premier critère est bien sûr le coût de celui-ci. Les fournisseurs facturent généralement l’abonnement mensuellement ou annuellement en plus d’une régression.

La vitesse de téléchargement et les serveurs sont des critères importants pour un VPN

Lorsqu’on souscrit à une offre on est directement dépendant des serveurs de son fournisseur. Si on souhaite être identifié comme étant dans un autre pays, c’est un point à prendre en compte. Les plus gros fournisseurs de sauront vous livrer une pléthore de serveurs dans le monde, mais les plus petits se limiteront aux grandes agglomérations d’internet.

En somme plus un fournisseur a de serveurs et moins il sera impacté par un nombre élevé d’utilisateurs. Cela permet de se connecter aux serveurs les moins exploités pour gagner en débit.

Streaming

Netflix bloque certains fournisseurs de VPN

Le streaming est un point qu’il faut vérifier. Si vous utilisez Netflix il se peut qu’au travers d’un VPN le service soit bloqué. Depuis 2018, Netflix a clairement pris la décision de bloquer tous les fournisseurs de VPN et les hébergeurs de serveurs. Si votre fournisseur utilise un hébergeur cloud grand public, il se peut que Netflix, Disney+ ou encore Amazon Prime soient bloqués.

P2P

Le P2P pour peer-to-peer permet d’atteindre des débits de téléchargement très élevé sur internet. Popularisé au début des années 2000 avec eMule et aujourd’hui avec BitTorrent le P2P est parfois bloqué par les VPNs.

Conclusion

Pour terminer cet article je dirais qu’aucun VPN n’est foncièrement bon ou mauvais. Il y a des VPNs pour tous types d’usages que cela soit pour le travail ou encore pour son anonymat. Chacun est libre de choisir le VPN qu’il souhaite, mais on conseille tout de même de profiter des périodes d’essai des fournisseurs pour se faire une idée. Explorez la possibilité de faire du P2P, de faire du streaming, de vous en servir sur mobile, PC ou Mac.