Disney et Apple se mettent au streaming

2

Nous connaissons tous YouTube, Netflix ou encore Amazon Prime Video. Et cette année ce sont deux services supplémentaires qui vont faire leur apparition : Disney+ et Apple TV+. Ces nouveaux services de streaming viennent s’ajouter à ceux que nous connaissons déjà et à ceux de disponibles aux USA.

De nouveaux acteurs sur le streaming

Netflix devient une position dominante sur le marché du Streaming. En effet la firme dispose de près de 87% des partes du marché. Et même si ce chiffre a baissé de 3% entre 2014 et 2018 le nombre d’abonnés du service devrait lui augmenter. L’évolution de Netflix serait dû aux nouvelles saisons des séries populaires comme Orange Is The New Black, Stranger Things, etc.

Disney+ est le service de Streaming par Disney et concurrent de Netflix

Du côté des concurrents en France nous avons Canal+, Orange et Amazon Prime Video. Pour le moment ces services n’ont pas la même reconnaissance que Netflix, mais leurs offres peuvent intéresser plus d’un. Canal produit par exemple ses propres séries et OCS a diffusé (en live et en replay) les saison de Game of Thrones.

Apple et Disney savent que le marché disponible peut leur être profitable. Et en ce sens ce deux géants n’hésitent pas à s’investir sur le Streaming et espèrent toucher un public. Apple TV+ sera mis en ligne avant le 12 novembre de cette année, qui est la date de sortie officielle de Disney+. Quand on sait que les deux entreprises coopéraient ensemble il fut un temps il est difficile d’imaginer une concurrence immédiate.

Conclusion

Deux nouveaux services de streaming montrent le bout de leur nez. Malheureusement pour le public il va falloir s’abonner à plusieurs services pour profiter de tous les contenus. Comme a pu très bien le dire Linus Sebastian de Linus Tech Tips cela va sûrement profiter au piratage. En effet il est en train de se passer ce qu’il est arrivé aux opérateurs de chaînes câblés aux Etats-Unis. On se retrouve avec des offres fragmentées, qui oblige a avoir tous les abonnements. Et il n’y pas d’agrégation comme Spotify pour la musique.

Source

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.