Beinsport streaming fermé par la justice

0

L’IPTV est gagne du terrain selon HADOPI et le streaming de chaînes sportives aussi. Sur internet les matchs et compétitions sont déjà accessibles de manière gratuite et illégale. En effet les émissions diffusées sont souvent captées de chaînes payantes comme Canal+, BeIN, SFR Sport. Or les sites de streaming du web spécialisés dans le domaine du sport n’hésitent pas à offrir ce contenu gratuitement. Beinsport-streaming était l’un de ces sites et a été fermé par la justice.

Plus de streaming de footbal sur Beinsport-streaming

Beinsport-streaming donne maintenant une erreur 504

Vivendi est un major français, qui lutte activement contre le piratage de ses œuvres. Vivendi a annoncé le 24 juin la cloture du site « Beinsport-streaming.com ». L’opération a été mise en place par un groupe de chaîne payantes ainsi que l’ALPA (Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle).

Les administrateurs risquent gros

Depuis juin 2018 déjà plusieurs personnes susceptibles d’être les administrateurs et acteurs du site ont été arrêtées. Ces mêmes personnes ont vu leur matériel informatique saisi et une grosse somme d’argent récupéré. Ils risquent actuellement 750 000 euros d’amendes et jusqu’à 10 ans de prison. Les administrateurs du site sont accusés de délit de contrefaçon en bande organisée et de blanchiment d’argent.

Sport et argent

Le site indiquait sa volonté d’offrir du contenu axé sur le sport et surtout le football selon Alexa

À en croire les autorités beinsport-streaming engendrait plus de 500 000 visites par mois – ce qui représente un trafic non négligeable. Ajoutez à cela la présence d’espaces publicitaires, on peut penser que la somme ramassée par les administrateurs devait être tout aussi conséquente.

En résumé

Les sites de streaming d’IPTV sont pour les pirates en moyen de parvenir à regarder leurs événements sportifs. La justice a du mal à faire fermer ces sites, car les démarches sont longues et pendant ce temps les administrateurs profitent de ces lacunes. En sus l’offre étant fragmenté entre les chaînes payantes ou non, cela n’aide en rien à réduire le piratage. De plus, nous savons que les français sont friands de streaming.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.