[Tuto] Télécharger en BitTorrent avec TOR grâce à AdvOR

telecharger-advor-bittorrent-cpasbien-yggtorrent-torrent9

Utiliser AdvOR pour se protéger en téléchargeant est une solution alternative au VPN. HADOPI est le service français, qui piste les téléchargements P2P. Le service a pour habitude de lancer des lettres pour soumettre ses sanctions. Il est tout a fait possible d’éviter ces sanctions, qui peuvent arriver à n’importe qui, pour peu qu’on aurait téléchargé un fichier sans trop regarder sa provenance. Pour éviter de recevoir des lettres de la part de HADOPI, il existe des méthodes et nous allons en découvrir une en faisant usage du darknet.

Les méthodes pour se protéger

Fonctionnement de TOR et du darknet.
Le fonctionnement de TOR en un petit schéma.

La vie privée est de plus en plus menacée sur internet et nous ne le répéterons jamais assez, mais il ne tient qu’à vous de vous protéger.  La façon la plus évidente de se protéger est de se cacher – ou en tout cas de chiffrer le trafic qu’on génère. Plus précisément il s’agit de se cacher du regard des opérateurs, états ou entreprises spécialisés dans le pistage des utilisateurs.

Nous avons déjà écrit aux sujets de VPNs, qui sont le plus souvent payants. On a par exemple NordVPN (voire PureVPN) qui est un service payant, mais qui a l’avantage de respecter votre anonymat.

Il est aussi possible pour se protéger d’utiliser un proxy. On peut en trouver gratuitement sur le web, mais il en existe aussi des versions payantes (souvent livrés avec les VPNs).

Le réseau Onion

TOR est un réseau superposé à l’internet mondial. Il est décentralisé et se compose d’un certain nombre de nœuds (serveurs) qui font transiter les paquets entres les parties de la chaîne. Les données transférées sont anonymes et chaque paquet est chiffré. Ainsi chaque donnée passe au travers de différents intermédiaires, jusqu’à sa destination finale où seul son destinataire peut la consulter. Pour cela, le chiffrement est présent sur l’intégralité du réseau TOR.

Aujourd’hui le réseau TOR a différents usages. On peut noter son utilisation dans les pays ou les états censurent les médias par exemple. Il permet aux lanceurs d’alertes de pouvoir dénoncer des actes sans être surveillées. En France nous pouvons utiliser TOR pour devenir anonyme sur le web et sur internet pour contourner HADOPI par exemple.

En utilisant un réseau anonyme, votre trafic va passer par des nœuds avant de se retrouver sur l’internet mondial. En outre votre IP va varier à chaque nouvelle requête, car les nœuds changent à chaque fois. Or cela a des inconvénients comme la réduction des débits ou l’augmentation du temps de latence.

Faire un choix entre le réseau Onion et un VPN dépend essentiellement de que vous envisagez comme tâche. Pour surfer sur le réseau Onion vous devez passer un nœud TOR, dans ce cas la question ne se pose pas. Pour télécharger en revanche le débit est un point important tout comme l’accès à des services comme Netflix qui filtrent les adresses IP. Également, n’espérez pas jouer à votre jeu préféré avec TOR, en effet les conditions ne seraient pas idéales.

Utiliser AdvOR

Pour naviguer sur le darknet, on a le choix d’utiliser TOR ou un proxy qu’on aurait monté soit même. Nous avons déjà présenté TOR et le darknet auparavant. Aujourd’hui c’est l’occasion de tester AdVOR.

Téléchargement d'AdVOR sur SourceForge
AdVOR se télécharge en quelques secondes sur SourceForge

Advanced Onion Router (ou AdvOR) est comme son nom l’indique, un routeur pou le réseau Onion. Il est comparable à TOR à ceci près que celui-ci s’utilise avec n’importe quel logiciel. Ainsi au lieu d’utiliser un navigateur spécialisé (ex. TOR Browser), on peut diriger le trafic de son navigateur habituel et surtout de son client P2P.

Pour télécharger AdvOR vous pouvez vous rendre sur la page officielle. Le logiciel est hébergé sur SourceForge – qui était la référence pour les logiciels libre avant GitHub.

Configurer AdvOR

Interface d'AdvOR
L’interface d’AdvOR est à fois simple et complète

Une fois le logiciel récupéré, pas besoin d’installation. Un simple clic sur l’exécutable suffit et on est prêt à utiliser le logiciel. Pour faire simple, AdvOR va créer un proxy sur votre PC, que vous pouvez utiliser pour accéder au réseau Onion. Nous allons utiliser le logiciel, non pas pour visiter le marché noir et utiliser nos bitcoins, mais pour chiffrer nos échanges.

Sur l’écran principal, vous pouvez sélectionner le port à utiliser pour l’écoute et par défaut le logiciel ne fonctionne que sur l’interface locale. Le proxy n’est donc accessible que sur votre poste (par « localhost » ou « 127.0.0.1 »).

Démarrer AdvOR

AdvOR est opérationnel en quelques minutes.

La seule manipulation à faire véritablement est donc de cliquer sur le bouton « Connect » et laisser le logiciel faire le nécessaire. Une fois connecté, nous pouvons procédé à la configuration et commencer à télécharger sereinement.

Configurer son client BitTorrent pour TOR

Le menu « Connexion » permet de fixer un proxy sur qBittorrent

Une fois tous les feux au vert, nous allons pouvoir utiliser AdvOR pour encapsuler le trafic BitTorrent. Selon votre logiciel, la configuration peut changer, mais dans l’ensemble il suffit juste de trouver l’option « proxy ».

Dans mon cas il s’agit de qBittorrent – un logiciel libre et gratuit. Dans les options et dans connexion, on fixe le type de proxy à « SOCKS5 », l’IP à « 127.0.0.1 » et le port à « 9050 ».

J’ai ici le choix d’utiliser ou non le proxy pour la connexion aux pairs. Utiliser TOR pour le trafic BitTorrent n’est pas conseillé, malgré tout si vous souhaitez avoir le maximum de sécurité, vous pouvez cocher cette option. Sachez également que cela va impacter votre vitesse de téléchargement. Dans le cas contraire, seul les requêtes au tracker seront chiffrés par TOR. 

Conclusion

Utiliser le darknet pour télécharger permet d’éviter d’acheter un VPN et de se faire attraper par HADOPI. En contrepartie, vous perdez en débit, car le trafic passe par les différents nœuds du réseau Onion. 

Outre le téléchargement, il est aussi possible d’utiliser son navigateur habituel pour naviguer au travers du réseau, faites attention, car un navigateur non configuré laisse des traces. Si vous visitez des sites à la limite du légal, on pourra vous retrouver plus simplement qu’en utilisant un navigateur taillé pour ce cas d’usage.

Je ne recommande cette méthode qu’en cas de nécessité , en effet le réseau Onion est surtout utilisé par les journaliste et activistes. Surcharger le réseau pour télécharger des films et séries et parfois contre productif pour la liberté d’expression.

Kevin

Rédacteur professionnel schizophrénique sur la High-Tech et les jeux vidéo depuis sa chambre secrète rempli de serveurs et de routeurs.

Articles recommandés

19 commentaire

  1. […] tournez-vous vers rTorrent ou Transmission. Si vous téléchargez depuis votre poste, préférez qBittorrent, est selon moi la meilleure alternative à uTorrent. Ce dernier est complètement rempli […]

  2. […] le débit chute assez vite. Nous avons rédigé un article sur l’utilisation d’AdvOR pour le Bittorrent, sachez que ce tutoriel peut s’appliquer à n’importe quel […]

  3. […] être anonyme la meilleure façon est d’utiliser un VPN ou un proxy. Nous en avons testé plusieurs dont NordVPN ou encore PureVPN qui ont tous deux des articles sur […]

  4. Depuis le 16 novembre 2018, Torrent9 n’autorise que les VPN et ne marche donc plus avec Advor (le lien torrent ne s’affiche plus): il y a t-il un moyen de contourner cela ? Car à ma connaissance, tous les VPNs sont payants. Et si on utilise les torrents, c’est justement ce que l’on veux éviter. Sinon autant rémunérer les auteurs ou Netflix plutôt que ces réseaux souvent mafieux … Enfin, c’est mon avis.

  5. […] tournez-vous vers rTorrent ou Transmission. Si vous téléchargez depuis votre poste, préférez qBittorrent, est selon moi la meilleure alternative à uTorrent. Ce dernier est complètement rempli de […]

  6. Dominique Flamermont

    uTorrent 2.2 ancienne version fonctionne bien avec advOR .Attention aux déconnections en p2p et il faut un bon débit

  7. […] Mistergeek nous avons déjà proposé des services pour se rendre anonyme comme passer par Tor ou utiliser un VPN. Or lorsque nos emails arrivent chez une entreprise qui se permet de les lire en […]

  8. […] si le DDL a des inconvénients face au BitTorrent, on garde l’avantage de la sécurité – contre HADOPI entre autres. En effet les sites […]

  9. […] si le DDL a des inconvénients face au BitTorrent, on garde l’avantage de la sécurité – contre HADOPI entre autres. En effet les sites […]

  10. […] HADOPI a commandé une étude auprès de l’institut IFOP concernant le piratage IPTV en France. En effet HADOPI s’inquiète que les adeptes de l’IPTV ne se détournent de l’offre légale. Comprenez qu’ils prefèrent utiliser des flux IPTV pirates plutôt que de s’abonner à OCS, Canal+ ou encore Bein Sport. D’ailleur j’en viens même à me demander à quoi sert HADOPI hormis nous sortir des chiffres sur le piratage et envoyer des lettres aux pirates qui n’ont pas de VPN ou qui ne passent par un proxy comme TOR. […]

  11. […] streaming de football est aussi surveillé par les ayants-droit. HADOPI est bien sur le terrain  (sans mauvais jeu de mots), mais ne sanctionne que les internautes qui […]

  12. […] On peut retrouver une « faille » de Google pour regarder des films et des séries sur le moteur de recherche. En effet de nombreux liens redirigent vers le drive du géant où l’utilisateur peut avoir un accès libre pour regarder en streaming ou le télécharger. […]

  13. […] d’uTorrent est apparue en Septembre 2005. Peu après cela, le logiciel est devenu le client BitTorrent le plus populaire qui soit. Et cela encore vrai aujourd’hui. Il faut dire qu’à ce […]

  14. […] jamais utilisé les adresse protégées (« zaddr ») ou qui ont eu recours à un proxy TOR ou Tails garderont leur identité […]

  15. Bonjour

    Après paramétrage comme indiquer.

    Je fait un test de traçage ip et j’ai tjr mon adresse indiquer!!!!!!!!!!!!!

    C’est donc inefficace?

    1. Bonjour,

      Qu’avez utilisé pour vérifier votre adresse IP ?
      Si c’est votre navigateur il faut aussi le configurer pour passer au travers du proxy.

      1. Avec checkmytorrentip et microtorrent
        j’ai eu une ip différent.

        Fait fait la manip pour changer les serveurs DNS sur ma connections Ethernet
        Mais depuis aujourd’hui cella ne fonctionne pas sur avoc :

        Après le lancement et connect :
        socket5 command3 not recognized rejecting

        fetching socks handshhake failed closing

      2. après être revenu a des dns plus classique
        dans le panneau de conf.(W10)

        j’ai sur advor :

        carte [01:01:03] [proxy] Connection request for trrntdns-r5sizpswqhkoz48y.dnstest.doileak.com:6881 .
        [01:01:04] [notice] Have tried resolving or connecting to address ‘trrntdns-r5sizpswqhkoz48y.dnstest.doileak.com’ at 3 different places. Giving up.

        Je fait un test sur le site (et avec microtorrent) :
        https://www.doileak.comet en affichage de torrent ‘ip je n’es rien

  16. […] Malheureusement ces solutions ne fonctionneront pas si vous souhaitez regarder la télévision depuis l’étranger. En effet les opérateurs filtrent les adresses IP, afin d’éviter que les flux soient utilisées en dehors du pays. Il existe tout de même des solutions comme utiliser VPN (NordVPN, Cyberghost, PureVPN, etc.) ou un proxy. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *