Spotify pourrait laisser les utilisateurs zapper les pubs

0

La première raison qui pousse les utilisateurs à pirater Spotify est la présence de publicités. Sachez que l’entreprise étudie actuellement une méthode de monétisation comparable à YouTube. Dans ce cas, les utilisateurs auront la possibilité de passer les publicités tout en permettant à Spotify d’identifier leurs centres d’intérêt.

Moins de pub

Devoir écouter des publicités entre deux morceaux, personne n’apprécie vraiment – on dirait presque la télé. Même si des versions modifiées de l’application Spotify existent sur Android et sur iPhone pour retirer les publicités, celles-ci ne fonctionnent pas toujours.

AdAge relève que les utilisateurs de Spotify pourront bientôt sauter les publicités qui ne les intéressent pas. Spotify expérimente en ce moment même cette fonctionnalité en Australie inspiré de YouTube et nommée « Active Media ». Le fonctionnement est simple. Lorsqu’une publicité se lance, l’utilisateur a le choix de l’écouter ou de la zapper.

Des publicités ciblées

Les versions modifiées ou Premium n’ont aucune publicité.

Là où il y a du changement, c’est que Spotify va maintenant savoir quelles sont les publicités qui vous interessent. Le service de streaming de musique ne facture alors plus les publicités qui sont zappées et se concentre sur celles qui fonctionnent. Cela permet à Spotify de cibler toujours plus précisément ses utilisateurs.

Conclusion

On le dit souvent sur le web : s’il n’y a pas de produit, c’est que vous êtes le produit. C’est encore plus vrai dans ce cas. Au lieu de vous vendre de la musique, Spotify vous vend vous directement aux annonceurs. L’utilisateur a ainsi le choix d’être pris pour le produit ou de payer pour satisfaire son besoin de divertissement musical. Pour le moment ce n’est qu’une expérimentation que mène Spotify, mais dans l’avenir si les résultats sont viables, le service pourrait bien fonctionner ainsi.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.