The Elder Scrolls VI annoncé

the-elder-scrolls-vi-e3-2018

Lors de la confĂ©rence de Bethesda Ă  l’E3 est apparu un jeu, que j’attends depuis 2011 : The Elder Scrolls VI. Je suis un grand fan de jeux de Bethesda et encore plus lorsqu’il s’agit de jeux de la sĂ©rie TES. On se souvient tous de Skyrim, qui se vend encore aujourd’hui sur Switch notamment. Alors que le trailer TES VI vient de faire son apparition, il l’heure pour moi de vous de la licence The Elder Scrolls et de mes expĂ©riences passĂ©es.

The Elder Scrolls VI annoncĂ© lors de l’E3 2018

Lorsqu’on regarde le trailer de TES VI, on s’attend Ă  du lourd. On peut penser qu’il s’agit d’un plan de drone de la Creuse, cependant la bande son est lĂ  pour nous rappeler qu’il s’agit bien d’un The Elder Scrolls.

Jouer Ă  The Elder Scrolls et mourrir

Je n’aborde pas les premiers volets de la sĂ©rie TES dans cet article, pour une raison simple. Je n’ai jamais jouĂ© Ă  Daggerfall, ni Arena. Ce sont en effet les premiers Ă©pisodes qui ont cadrĂ©s le monde des TES. Cependant lors de leurs sorties mon cerveau n’Ă©tait pas disposĂ© Ă  jouer aux jeux vidĂ©o.

The Elder Scrolls III : Morrowind

Je ne compte plus les heures que j’ai pu passer sur Morrowind ou Oblivion. Alors que Morrowind fut mon premier amour en matière de RPG, j’Ă©tais Ă  l’Ă©poque surpris de la profondeur du jeu. Les contrĂ©es Ă©taient vastes et les quĂŞtes prenantes. Ce jeu a comblĂ© la première partie de mon adolescence. MĂŞme si les graphismes Ă©taient magiques – pour l’Ă©poque – lorsqu’Oblivion a pointĂ© le bout de son nez, je me devais de l’acheter.

The Elder Scrolls IV : Oblivion

Le premier constat au lancement d’Oblivion fut de remarquer les performances insuffisantes de mon PC de l’Ă©poque. Un petit upgrade plus tard et j’Ă©tais prĂŞt Ă  me lancer dans Cyrodiil Ă  traquer les mĂ©chants Deadras.  Plus de 200h de ma vie je l’ai passĂ© Ă  jouer Ă  Oblivion. Je pensais Morrowind incontournable et bien Oblivion m’avais agrĂ©ablement surpris. Et alors que le monde d’internet s’ouvrait Ă  moi, Oblivion m’a permis de dĂ©couvrir la joyeusetĂ© des mods.

The Elder Scrolls IV : Skyrim

Avant mĂŞme sa sortie en 2011, Skyrim Ă©tait le jeu de l’annĂ©e Ă  possĂ©der. Et aujourd’hui 7 ans après sa sortie sur PC Skyrim s’est vendu Ă  plusieurs millions d’unitĂ©s. S’il y a une contrĂ©e Ă  visiter, il s’agit bien de Bordeciel. Skyrim de part sa nature permet un modding poussĂ©, on connait tous le « Let’s Play » de Bob Lennon, qui n’en finit pas.

Kevin

Rédacteur professionnel schizophrénique sur la High-Tech et les jeux vidéo depuis sa chambre secrète rempli de serveurs et de routeurs.

Articles recommandés

4 commentaire

  1. […] de jeu vidĂ©o. Je suis tombĂ© sur ce site en cherchant Ă  l’origine des images de Skyrim sur le net pour habiller mon Ă©cran. Aujourd’hui de nouvelles technologies sont apparus et […]

  2. […] sĂ©rie des The Elder Scrolls est par exemple rĂ©putĂ©e pour ĂŞtre l’une des plus ouverte Ă  la communautĂ© de […]

  3. […] et crĂ©er des mods. Je me souviens encore de l’Ă©pĂ©e faite sous Blender et utilisĂ©e dans Oblivion comme arme ultime envers les monstres. Aujourd’hui la Blender Foundation annonce la […]

  4. […] Est-ce lĂ  les symptĂ´mes d’un changement interne avec une philosophie basĂ©e sur celle de Bethesda ? On se demande dĂ©sormais si le studio saura tenir ses engagements envers les joueurs et si les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *