Un retour sur Google de Mistergeek

2

Alors que ce qui devait arrivé arriva, aujourd’hui sonne un peu comme un jour de Pâques. Mistergeek que je croyais désindexé à vie de Google vient de faire une apparition et cela se constate très vite. À l’heure à laquelle j’écris si jamais vous tapez « Mistergeek.net » sur Google, vous tomberez sur nous. Voici venir quelques explications pour résumé ce qui s’est passé ces dernières semaines.

Un retour de Mistergeek sur Google

On connait tous le plus grand moteur de recherche du monde : Google. Celui-ci dispose de nombreuses données sur nous et par la même occasion, le moteur est aussi le maître du web. Google pour faire simple crawl (parcourir) les sites web qu’on peut lui envoyer et les ajoutes à sa base de données. Si le contenu qui s’y trouve lui convient, celui-ci est indexé et selon les requêtes des utilisateurs celui-ci est affiché. Ne pas être sur Google quand on souhaite resté anonyme est donc une bonne chose. Ce qui est bon pour Mistergeek c’est la visibilité. Et alors que 70% du trafic d’un peut provenir de Google, ne pas y être mentionné est équivalent à être censuré.

URL marqué comme « noindex »

Récemment Google a mis en ligne une nouvelle version de sa console de recherche. Cette nouvelle version en ce moment en bêta a pour objectif de remplacer l’ancienne version – qui commence vraiment à se faire vieille. Par la même occasion Google a fait le choix de mettre à jour son moteur de recherche.

Indexe Google de Mistergeek.net
Vous pouvez le constater sur Mistergeek, nous avons des sujets, qui peuvent fâcher beaucoup de personnes.

Lorsque vous ouvrez un lien dans un nouvel onglet, Google indique les recherches associées. Mais ceci n’est qu’un preuve pou vous montrer l’évolution du moteur numéro 1 mondial.

Google search console du site Mistergeek "noindex"
Les problèmes ont commencés en mars.

Quoi qu’il en soit, depuis avril, nous avions des problèmes d’indexation et la nouvelle version du robot de Google n’appréciait pas nos pages. En mars les premiers problèmes ont fait leur apparition, mais ce n’est qu’au mois d’avril que je m’en suis rendu compte. Il n’y a qu’à regarder les 500 pages, qui se sont faites désindexées. Au premier abord, je pensais que le site s’était fait bannir de Google au vu des sujets que nous abordons. Heureusement pour nous, ce n’est pas le cas – il n’y a qu’a voir sur le rapport de transparence de Google. J’ai pensé qu’il s’agissait d’un erreur de SEO, venant d’un plugin. Sucessivement je me suis mis à désactivé Yoast, Google XML Sitemap Generator et à basculer sur All In One SEO Pack. Rien de tout cela, mais j’ai tout de même fini par trouver une piste. Celle des headers HTTP et du serveur web.

Vérifiez vos headers HTTP et votre serveur web

Erreur  404

À chaque requête envoyé un code de « status » est envoyé. Le plus populaire est sûrement le « 404 not found », qui indique clairement que la page n’a pas été trouvée. Lorsqu’il n’y a aucune erreur, la page vous est simplement renvoyée avec un code HTTP 200. Il faut donc se méfier des erreurs 404 qui peuvent apparaître sur son site.

Outre cela, les champs comme « X-Robots-Tag » peuvent aussi se glisser dans vos headers. S’ils contiennent « noindex » ou « nofollow », ils indiquent alors à Google d’ignorer la page. Si cet en-tête persiste, alors la page disparaît de Google – et pour de bon, croyez moi.

Dernière erreur pouvant affecter votre référencement : la protection SSL. Cloudflare selon votre configuration indique les méthodes de chiffrement à offrir à vos utilisateurs. Or, ces méthodes peuvent aussi faire « peur » au robot de Google. Etant donné que j’utilise personnellement Docker pour héberger mes sites derrière NGINX, une mauvaise configuration est vite arrivée.

Conclusion

Les problèmes que nous avons eu ne sont donc pas dues à bannissement du site, mais un problème technique. Une simple mise à jour de Google peut en effet vous couler très vite et cela sans même que vous ne le sachiez. Faites toujours analyser votre SEO et n’oubliez pas de vérifier vos serveurs. Pour terminé, si tout va bien alors ne changez rien. En dernier conseille je vous laisse les choses à ne pas faire en tant blogueur.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.