T411 est mort, le site est inaccessible

t411-mort

Vous le savez très bien, je suis depuis toujours un fan invĂ©tĂ©rĂ© de T411. C’est l’une des raisons pour lesquelles il se retrouve Ă©galement dans mon top des sites de tĂ©lĂ©chargement Bittorrent. Aujourd’hui, je viens vers vous avec une bien triste nouvelle, T411.al vient tout juste de disparaĂ®tre.

T411 fermé par la police

Comme Zone-TĂ©lĂ©chargement il y a quelques mois, T411 a Ă©tĂ© perquisitionnĂ©. La news est officiellement tombĂ©e cette après-midi et je m’empresse de rĂ©diger cet article afin de vous tenir informĂ©s.

Avec plusieurs plaintes dĂ©posĂ©es par l’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) – comprenez, ceux qui courent après les voleurs de films – ou encore la Sacem – ceux qui courent après les voleurs de musiques. T411 Ă©tait l’un des hauts lieux du piratage Français sur internet, avec plus de 100 000 fichiers torrents hĂ©bergĂ©s et tĂ©lĂ©chargĂ©s chaque jour.

T411 bloqué depuis dimanche par les opérateurs

Comme peut le rapporter les sites d’actu, T411 a tout d’abord subi un blocage dimanche de la part des opĂ©rateurs internet. En utilisant la mĂ©thode des faux serveurs DNS -, comme nous vous l’expliquions dans ce tutoriel – la police a tout d’abord prĂ©parĂ© la fermeture du site en le rendant inaccessible pour une majoritĂ© de personne. Il y a encore 48h, il Ă©tait possible d’accĂ©der simplement au site en rĂ©alisant une simple modification de ses DNS.

Perquisition du site et de ses auteurs en Suède

Tout le monde s’est posĂ© cette question ces deux derniers jours : OĂą est passĂ© T411 ? La première rĂ©ponse a Ă©tĂ© partagĂ©e par un tweet de Tristan Brossat , qui est un journaliste spĂ©cialisĂ© de Satellifax.

Selon d’autres sources, c’est un couple d’Ukrainiens, installĂ©s en Suède qui seraient les propriĂ©taires du site. Ils ont Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©s par la police SuĂ©doise en coopĂ©ration avec la police Française. Par la mĂŞme occasion, les serveurs du site ont Ă©tĂ© Ă©galement saisis. Si tel est le cas, on peut aisĂ©ment comprendre le message d’erreur affichĂ© sur le site.

T411, faites attention aux clones

Je n’aurais jamais pensĂ© qu’un site tel que T411 puisse disparaĂ®tre aussi brièvement. MĂŞme si le site avait changĂ© frĂ©quemment d’adresse ces derniers mois – passant de T411.li Ă  T411.ai puis Ă  T411.al -, j’imaginais une fin moins brutale.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres et comme toujours des clones vont vite apparaĂ®tre sur la toile. D’ores et dĂ©jĂ , vous pouvez retrouver des copies qui se disent « non officielles ». On peut citer « t411.xyz » ou encore « t411.as ». Nous vous dĂ©conseillons bien sĂ»r de vous rendre sur ces sites et de les utiliser.

En résumé

Pour le moment, il n’y a aucune solution possible Ă  par changer de site pour rĂ©cupĂ©rer ses copies privĂ©s. Je vous conseille donc les sites de tĂ©lĂ©chargement DDL afin de patienter un peu. LĂ  encore il est toujours possible de regarder gratuitement une petite sĂ©rie sur Netflix en attendant une alternative Ă  T411 ou l’ouverture d’une nouvelle plateforme qui disposerait de la mĂŞme base de donnĂ©e.

Articles recommandés

17 commentaire

  1. votre article est truffĂ© de fautes d’orthographe. C’est dommage ça discrĂ©dite vos propos et pour un rĂ©dacteur web c’est vilain quand mĂŞme.
    manque du pluriel sur hébergé et téléchargé
    haut lieu manque un x
    manque un e a partagé
    manque un s à base de donnée
    pas le temps de vous dire tout, mais il en reste beaucoup.

    1. Bonjour Gaston. Vous avez parfaitement raison. J’ai publiĂ© l’article sans le relire et nous n’avons pu le corriger dans les minutes qui suivent. Cet article sera corrigĂ© au plus tĂ´t. Je tiens Ă  m’excuser personnellement pour notre manque de sĂ©rieux.

  2. […] jeu du chat et de la souris et cette fois-ci, c’est le chat qui remporte la victoire. Les plaintes de l’ALPA et de la SACEM contre T411, suivies de la perquisition nous affectent tous. Il ne faut juste pas se laisser abattre, car il […]

  3. Les DDL je m’en mĂ©fie comme la peste, c’est un bon moyen d’ attraper une saloperie sur son PC .
    Vous lancez quand mĂŞme un programme (EXe), donc vous ne connaissez pas l’origine c’est la roulette russe !

  4. […] comme la page blanche que nous avions avec la fermeture de T411, celle de Yggtorrent est moins inquiĂ©tante. On peut apercevoir entre deux rafraichissements […]

  5. […] il y a de quoi faire avec un abondance de sĂ©ries et de films. On se croirait presque sur T411 avant sa fermeture. Ă€ moins d’avoir vu tous les films et sĂ©ries du moment vous n’aurez pas de quoi vous […]

  6. […] dernier en date est Yggtorrent, qui reprend le flambeau laissĂ© par T411 Ă  sa mort. J’ai par le passĂ© dĂ©jĂ  rĂ©digĂ© un article plus consĂ©quent sur le fonctionnement du […]

  7. […] et je vous ai dĂ©jĂ  donnĂ© mon avis sur ce site, qui est une très bonne alternative Ă  l’ancien T411. Tout rĂ©cemment encore, j’avais eu contact avec l’administrateur de T411 afin de lui […]

  8. […] Lorsqu’on se rend sur le site d’YggTorrent on se retrouve sur un site avec un tout nouveau design. On constate Ă©galement la prĂ©sence d’un billet en page d’accueil. L’Ă©quipe de YggTorrent annonce en effet la vente du site (et de ses utilisateurs) Ă  de nouveaux administrateurs. T411 a fait la mĂŞme chose dans le passĂ© : changer de nom de domaine, mais pas pour les mĂŞmes raisons. Selon Numerama l’ancienne Ă©quipe d’YggTorrent a fait le choix de vendre, car les anciens gĂ©rants Ă©taient « malades ». Il faut avouer, que lorsqu’on est propriĂ©taire d’un site de tĂ©lĂ©chargement illĂ©gal, on a de quoi vite perdre la tĂŞte et devenir paranoĂŻaque. Au passage j’imagine très bien les quelques milliers d’euros, qui ont dus circuler pour cette transaction. Outre cela YggTorrent est très bien connu des autoritĂ©s. Plusieurs milliers de pages ont Ă©tĂ© dĂ©sindexĂ©s de Google parce qu’ils donnaient accès Ă  des Ĺ“uvres protĂ©gĂ©s. Mais ça, vous le saviez dĂ©jĂ . C’Ă©tait Ă©galement le cas pour T411 avant sa fermeture. […]

  9. Personnellement, T411 m’avait bani TROIS ANS… donc, ils ont fermĂ©s, je m’en fiche, tans pis pour leur gueule.
    MĂŞme si je ne suis surtout pas pour la dĂ©lation, il y avait lĂ -bas une bande de guignols qui se prenaient pour des Dieux, avec leur cirque sur le ratio, les prez , les shouts et leurs modĂ©rateurs qui se la pĂ©taient Ă  n’en plus finir,bref, je suis bien plus tranquille avec les traqueurs publics, qui eux ne font chier personne avec leur règlement Ă  la con

  10. […] domaine. Heureusement qu’il ne s’agit que d’un changement de nom et non pas une fermeture. Dans le secteur du piratage, il faut savoir s’adapter ou […]

  11. […] La part de pirates en France reprĂ©sente donc un nombre consĂ©quent d’internautes. Les sites de piratages d’œuvres sous copyright ont donc un public Ă  leur disposition. Faut-il encore ĂŞtre indexĂ© sur les moteurs de recherche ou gagner en popularitĂ© auprès du public. Les sites de tĂ©lĂ©chargement ont pour cela les outils de communication de notre ère (RĂ©seaux sociaux, Forums, …) et le bouche Ă  oreille. C’est en dĂ©marrant par exemple sur Twitter que s’est fait connaitre YggTorrent, qui remplace aujourd’hui le dĂ©funt T411. […]

  12. […] extension de nom de domaine qui est populaire pour les sites de tĂ©lĂ©chargement. On se rappelle de T411 qui avait lui aussi fait dĂ©jĂ  ce choix pour toujours ĂŞtre accessible sur le web et conserver ses […]

  13. […] Sur ce dernier point, les trackers privĂ©s ont de quoi se gaver. En effet on se souvient de T411 qui ne permettait que la crĂ©ation de deux comptes par […]

  14. […] qui nous intĂ©resse nous ce sont les sites privĂ©s ou semi-privĂ©s. T411 faisait partie de cette catĂ©gorie, tout comme Yggtorrent aujourd’hui. Et malgrĂ© la baisse du […]

  15. […] pour certains plusieurs milliers d’euros par jour – Ă  la manière de l’ancien T411. Alors que l’investissement de base est presque nul, initier un site est (presque) accessible […]

  16. […] en danger. On peut citer par exemple TPB ou KAT qui ont eu des problèmes avec la justice voire T411 qui a complètement […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *