[Tuto] Monter un environnement de développement Rails avec Docker sur Windows

docker-wallpaper-black

Depuis l’arrivée de Docker, le monde du cloud a connu une vraie révolution. Docker n’est pas seulement utile pour du cloud ou pour déployer des micro-services. Il peut être aussi utilisé afin de développer ses applications sur sa propre machine afin d’avoir un environnement plus proche que celle de production.

Ruby on Rails et Docker

Vous devez d’abord noter que dans ce tutoriel nous ne traiterons pas de l’installation de Docker et de son utilisation.  Pour cela, reportez-vous aux tutoriels du site Docker. J’ai opté pour une installation manuelle avec Virtualbox et Docker Machine sur Windows 8.1, vous pouvez également suivre ce tutoriel en ayant comme base Hyper-V et Windows 10.

Mise en place de l’image avec un Dockerfile

Nous allons en premier lieu créer une image pour notre projet. Nous nous basons sur l’image « 2.3.1-alpine » officielle et qui fonctionne parfaitement pour Ruby on Rails 5.

https://gist.github.com/anonymous/9311067df27475d76306c20c55430d6c

Ce Dockerfile va récupérer une image Ruby basé sur Alpine Linux, mettre à jour la liste des paquets, installer les paquets nécessaires à l’exécution de Ruby on Rails avec PostgreSQL et installer les dépendances du projet.

Mise en place de Ruby on Rails avec Docker Compose

Dans notre docker-compose.yml, nous aurons 2 services : la base de données (PostgreSQL) et ruby on rails (RoR). Les fichiers issus de RoR seront automatiquement montés sur votre OS et vous pourrez les éditer comme bon vous semble.

https://gist.github.com/anonymous/64b24270a62c7d22a4e02617d6949cbb#file-gistfile1-txt

https://gist.github.com/anonymous/64b24270a62c7d22a4e02617d6949cbb#file-gistfile2-txt

Exécutez la commande afin de pouvoir générer vos fichier Rails et voilà !

docker-compose up

Vous pouvez maintenant programmer en Ruby on Rails sur votre PC.

Remarque 1 : Sur Windows (et Virtualbox), on ne peut pas monter des volumes n’importe où. Placez-vous toujours de préférence sur le bureau ou dans votre dossier personnel.

Rermarque 2 : Vous pouvez également utiliser ce tutoriel pour monter un environnement de Docker sur n’importe quel système (Mac, Linux, etc.).

Articles recommandés

8 commentaire

  1. […] devez le savoir depuis quelques temps, je suis fan de Docker, – cette technologie de container qui permet de monter  des applications sur son serveur et […]

  2. […] et que 2 vCPU suffit amplement à mes besoins de développeurs. Lancer une petite application Ruby ou PHP – ou même de n’importe quel autre langage d’ailleurs – cela ne […]

  3. […] comme un vrai couteau suisse. Un véritable petit serveur sur lequel on peut parfois même exécuter Docker ou bidouiller en console. Les grandes marques permettent même de monter son propre serveur web […]

  4. […] développeur parler un peu de technique – comme j’ai pu le faire pour monter un workflow Ruby on Rails – me passionne. Pour arriver à s’interfacer avec des services l’équipe en […]

  5. […] sur un VPS pour un coût relativement bas – et utilise peut-être Docker -, le bot semble très bien fonctionner. Dans les données récupérés on retrouve un élément […]

  6. […] les éléments nécessaires pour monter un environnement de développement local. Bien sûr Ruby on Rails (ou « RoR » pour les intimes) n’est pas le seul cadriciel (la traduction de « framework » […]

  7. […] Ne vous attendez pas à retrouver des fonctions de séquenceur, Dictaphone n’a pas été développé pour […]

  8. […] utiliserons le système comme base pour le serveur. Cependant il est possible de faire usage de Docker pour simplifier le déploiement de ce genre […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *